Le Comptoir du Renardargent

Le Breuvage Ultime

A une époque le breuvage ultime avait presque autant fait jaser que le Nettoyant Universel de Fehl Viveslames… Il s’agissait de quatre bières disponibles en jeu qu’il fallait boire dans un certain ordre, la légende racontant que personne n’arrivait jusqu’à la quatrième bière. Bien sûr en jeu cela ne faisait rien de particulier, il fallait donc le jouer en RP et cela donnait lieu à des moments mémorables comme celui que vous venez de lire.

J’ai eu envie de remettre ce breuvage ultime à l’honneur, il sera donc désormais disponible au Comptoir du Renardargent. Mais attention, ça reste du costaud et arriver à la troisième bière est déjà un exploit, alors je ne parle pas de la quatrième. Hors de question donc de débarquer, d’enfiler les quatre bières et de dire ‘ouah j’ai réussi à survivre au breuvage ultime’. Les dés en décideront, et cela n’aura rien de facile.

Voilà comment cela se déroulera :

– le client qui souhaite tenter le breuvage ultime le signale au tavernier (Isaline), qui le groupe alors et lui donnera les bières l’une après l’autre.
– le client boit la première bière, lance un dé 100 et s’il fait moins de 90 il tient l’alcool
– le client boit la deuxième bière, lance un dé 100 et s’il fait moins de 60 il tient l’alcool
– le client boit la troisième bière, lance un dé 100 et s’il fait moins de 30 il tient l’alcool
– le client boit la quatrième bière, lance un dé 100 et s’il fait moins de 10 il tient l’alcool

Au premier jet raté, quelle que soit l’étape, le client finit complètement murgé pour le reste de la soirée et il ne pourra pas faire grand chose hormis des emote du genre
/e est complètement prostré dans un coin, recroquevillé, un filet de salive sortant de sa bouche
/e est allongé par terre, les yeux globuleux, répétant des phrases incompréhensibles…
Impossible en effet d’aller courir partout ou de prendre quelqu’un d’autre à partie : le client n’a plus de jambes, plus de muscles, plus de volonté… Bref, c’est une épave éthylique. Le seul soin qui sera donné sera la fameuse fiole de Puyduchar, pas grand chose à faire d’autre.

Peu de chance d’arriver au bout du breuvage ultime, donc, comme vous voyez. Ca doit rester une légende et les gens arrivant au bout doivent se compter sur les doigts d’une main. Soyez inventifs dans vos attitudes et vos emotes tout au long du déroulement du jeu (ou rappelez-vous de vos soirées trop arrosées) : c’est ça qui est amusant !

Publicités